HOU HOU they said, it will be fun they said [Solow']
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


--------------------------------
Inventaire:

http://derniereenfance.forumactif.org/t158-un-cahier-mouille http://derniereenfance.forumactif.org/t84-comme-un-requin-dans-une-flaque
Âme solitaires
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 17/07/2016
Age : 17
Localisation : Sur un grain de poussière de l'univers~
Ven 29 Juil - 6:09
Et c'est en ce qui semblait être une matinée -le ciel changeait si peu qu'il était dur d'en être sûr- que notre cher Dvalin prit son courage à deux mains, et sortit de "sa maison". Entre guillemets. Bien que cela était logique, parce qu'il essayait toujours d'être logique, le nageur avec du mal à se faire à l'idée que c'était sa nouvelle maison; sa nouvelle vie. Habillé d'un tee-shirt blanc, recouvert part un blouson bleu fermé aux trois quart, le jeune homme s'aventura dans les rues vides et froides du complexe. Il regardait de droite à gauche, stressé, les tristes et ternes maisonnées, toutes trop alignées à son goût.
"Il y a quelqu'un ?"
Dvalin aurait aimé poser la question à voix haute, mais sa gorge était nouée. Nouée par la crainte. La crainte du danger, mais aussi de la déception. Est-ce qu'on lui répondrait ? Á part cette Charlie, il n'avait rencontré personne.
Est-ce qu'on attendait quelque chose d'eux deux ? Un homme et une femme visiblement très différents. Adam et Eve ?
"Arrêtes ton délire" pensa le jeune homme pour se rassurer. Même si c'était le cas, même si c'était ce qu'ils attendaient d'eux, pas moyen que ça se fasse.

S'aventurant donc dans le complexe, le grand bougre remarqua quelques bâtiments, plus imposants que les autres, mais n'eut pas le courage d'y faire irruption, bien que l'envie ne lui manquait pas. Pourquoi était-il sorti à la base ? On dit que rester plusieurs jours sans soleil entraînerait une dépression. Peut-être était-il sorti inconsciemment, dans l'idée de se revigorer ? En parlant de se revigorer, le peu de nourriture qu'on lui avait laissé dans sa maisonnée commençait à se tarir. Pourquoi ne pas profiter de cette sortie, pour trouver quelque chose de comestible ?
C'est à cette pensée que le jeune homme s'arrêta à l'entrée de la forêt.

-Tout va bien se passer, scout un jour, scout toujours... se murmura-t-il pour se donner du courage

C'est sur ces mots que Dvalin pénétra dans l'orée de la forêt. Avancer tout droit et ne tourner que lorsque nécessaire. Oui; c'est comme ça qu'il fallait procéder, si il ne voulait pas se perdre. Et si il avait le luxe de le faire, marquer un arbre à l'aide d'une pierre ou quelque chose de tranchant.
Quelque chose de tranchant. Il aurait pu emporter un couteau tient ? C'est vrai que baigné dans sa douce naïveté, le nageur n'avait pas pensé, ou n'avait pas voulu penser au fait qu'il pourrait avoir besoin d'une arme. Ce n'est pas comme si il y avait des gens ou des choses dangereuses ici, si ?

Bref. L'anglais marcha un assez long moment tout en suivant les directives qu'il s'était imposé précédemment, ayant ramassé une pierre, ni trop petite, ni trop grosse sur la route.
Et puis un bruit. Un son. Un cri. Animal. Le hululement d'une chouette. Ou d'un hibou, à voir. Quoiqu'il en soit, ce doux "hou hou" fit sourire Dvalin, c'était assez familier comme son. Il chercha la provenance du hululement, et finit par trouver un hibou, perché pas si haut que ça, à à peine trois arbres de lui. Le nageur s'adossa au tronc le plus proche, avant de finalement s'accroupir et de tracer une flèche dans le sol, pour lui indiquer la direction dans laquelle repartir. Parce qu'il en avait assez de chercher, et qu'il comptait observer la bête un moment avant de rebrousser chemin.
Et puis une idée lui vint en tête.
"Un hibou, c'est comme du poulet non ?"

S'en suivit alors un conflit interne. Le jeune pacifiste se disait que ce serait triste pour la chouette, enfin le hibou, mais qu'en même temps, ce serait dommage de passer à côté. Et puis peut-être que c'était ça qu'on attendait de lui ? Était-il filmé ? Il faudrait vérifier si il n'y avait pas de caméras cachées dans le complexe, la forêt, ou même dans la maison. Mais avant de se noyer un peu plus encore dans les méandres de son esprit, Dvalin se releva déterminé, pierre en main. Déployant tout la force disponible dans son bras directeur, il expulsa la pierre de sa main et celle-ci vint frapper le pauvre hibou telle la mort qui venait de lui être assénée.
Le nageur aurait pu être fier de lui, si il ne s'était pas cogné la main dans le tronc d'arbre derrière lui juste après son lancé.
Toujours un peu dérangé par l'idée d'avoir fait ça à une pauvre chou- hibou, Dvalin ramassa la petite bête et scruta bêtement le sol, avant d'être rassuré par la flèche dans la terre.

-Au moins je l'ai touchée, je me serais senti mal de l'avoir dérangée pour rien. J'ai de la chance à ma manière en fait...

Et sur le chemin du retour, les yeux rivés au sol, le jeune homme, après s'être pris un arbre en pleine poire, trouva une grappe de ce qui semblait être des myrtilles. Il les embarqua après en avoir goûté de manière peu volontaire. Le goût avait beau être plaisant, cela ne compensa pas la "déprime" du bougre, en pensant qu'il allait devoir déplumer l'oiseau.


Le Me dans tout ses états:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Shiki [Solow]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dernière Enfance :: S´amuser :: Archives-
Sauter vers: