Hungry is just an idea - [Alone]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


--------------------------------
Inventaire:

http://derniereenfance.forumactif.org/t61-tpacpc-ca-veut-dire-touche-pas-a-ca-p-tit-con http://derniereenfance.forumactif.org/t31-stas-y-apalkov-still-standing-against-the-odds#38
Âme solitaires
avatar
Messages : 289
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 18
Localisation : Dans le complexe ! *facepalm*
Ven 15 Juil - 14:54

Il était temps. Quoiqu'une douleur vrilla le crâne du russe, il faudrait qu'il s'y fasse. Le pire ? Il n'y avait pas d'aspirine. Et son corps refusait tout autre anti-douleur. Paracétamol... Ibuprofène... Rien n'y faisait. Il soupira en se traînant au dehors, le ventre protestant avec force gargouillements.

C'était le petit matin. Il n'avait pas fermé l'oeil de la nuit. Sa migraine passerait d'ici encore quelques heures mais son ventre l'aurait tué avant s'il ne se bougeait. Alors il marchait vers la forêt, sac de cours en bandoulière, et s'enfonça entre les arbres. Des buissons apparurent autour de lui. Bien... que manger et que ne pas manger ? Il songea à Sue et se dit qu'il devrait aussi lui ramener quelque chose.

Pas question de l'empoisonner. Alors il picora quelques baies d'un premier buisson, s'improvisant goûteur. C'était acide, mais ça remplissait l'estomac, et ça ne semblait pas si mauvais. Le français en ramassa alors une ou deux poignées et les glissa dans une poche de son sac. Il passa à un second buisson. Mouarf... Amer, celui-ci. Néanmoins, l'ado fit tomber encore une poignée dans une seconde poche de son sac. Pas de mélange. Un reste d'expérience de cueillette de champignons, probablement.

Quoi qu'il en soit, son ventre le laissait un peu tranquille pour le moment et sa tête semblait s'éclaircir un peu. L'étau qui lui avait broyé le cerveau toute la nuit relâchait sa prise, petit à petit. Ca lui laissait un peu plus de latitude pour imaginer comment ramener de la nourriture. D'ailleurs, il avait cru observer du mouvement, dans les fourrées.

Le jeune homme avisa une branche cassée, encore verte, tombée au pied d'un arbre. Elle était cependant suffisamment épaisse pour posséder une certaine rigidité. Non, elle ne plierait pas. Peut-être casserait-elle néanmoins, s'il forçait trop. Stas se saisit de cette arme et parti vérifier ce qu'il avait vu remuer dans la verdure.

Revenir en haut Aller en bas


--------------------------------
Inventaire:

http://derniereenfance.forumactif.org/t61-tpacpc-ca-veut-dire-touche-pas-a-ca-p-tit-con http://derniereenfance.forumactif.org/t31-stas-y-apalkov-still-standing-against-the-odds#38
Âme solitaires
avatar
Messages : 289
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 18
Localisation : Dans le complexe ! *facepalm*
Ven 15 Juil - 14:55

Stas marcha à grandes enjambées jusqu'aux végétaux qu'il avait vu remuer. Franchement, ce n'était pas vraiment comme ça qu'il allait débusquer une proie. Le chasseur ne se devait-il pas d'être un peu plus silencieux, hein ? Puis le russe poussa les feuilles, du bout de son bâton.

Spoiler:
 

- Wow ! Mais c'est quoi ce truc ?!

L'adolescent recula d'un pas. Il venait de tomber sur un glouton en plein repas. Une carcasse gisait au sol, déjà tant entamée qu'il n'aurait même pas su reconnaître de quel animal il s'agissait. Mais il était clair que le petit mammifère agressif n'allait pas le lui laisser. D'ailleurs, il sortait du buisson avec ses crocs toujours dévoilés.

Un moment, Stas hésita à repartir dans l'autre sens. Il crut même qu'il avait trouvé un ourson en plein repas. Mais non, la tête était plus fine, elle était... Il passait à l'attaque, bondissant sur notre russe préféré ! Celui-ci retrouva aussitôt toute sa férocité. Tandis qu'une masse d'une trentaine de kilos volait dans sa direction, il eut le réflexe de se décaler d'un pas, tout en balançant le bâton. L'arme, tenue à deux mains, vola en éclats sous la violence du choc. Mais elle avait rempli son office en heurtant violemment la tête du glouton.

L'animal se retrouva au sol, un peu sonné, tandis que le jeune homme laissait tomber les morceaux par terre. Que pouvait-il faire ? Ses griffes et ses crocs semblaient ceux d'un ours, quoi qu'il ne devait pas avoir plus de force qu'un renard. Il n'empêche, il n'avait pas envie de laisser traîner une main dans sa gueule. D'ailleurs, Stas ne le savait pas, mais les gloutons possédaient l'habitude de broyer les os de leurs proies pour en sucer la moelle. Oui, c'était nutritif... mais clairement, ça faisait froid dans le dos.

Alors sans trop réfléchir, le jeune homme se jeta sur la bête avec un genre de cri entre le grognement du canidé et le feulement du félin. Il se faisait panthère, sans merci, sauvage et même cruel. Cruel parce qu'il se jeta d'abord sur les pattes avant de l'animal en comptant l'immobiliser. Mais à en juger par le glapissement qu'il y eut en réponse, et comme il y avait mis tout son poids, Stas avait sûrement dû les lui briser. Et il ne s'arrêta pas là !

Emporté dans la frénésie du combat, il traîna la bête jusqu'à un arbre et il la fit voler. Plusieurs fois. Se saisissant de ses pattes arrière, il utilisait la force centrifuge et, à l'issue d'une large rotation, la tête heurtait le tronc. C'était une folie... Un instant plus tôt, il aurait peut-être fui face à la bête, car il ne s'était pas préparé à tuer un animal. Et puis maintenant, il était pris dans ce tourbillon. C'était elle qui l'avait attaqué ! Il n'avait pas eu le choix ! C'était tuer ou être tué !

La boîte crânienne du glouton craqua sinistrement, mais l'adolescent le projeta encore une fois. Ou deux. Il ne savait plus. C'était pour être sûr. Enfin, il s'arrêta, bouche entrouverte, cherchant à retrouver son souffle. La fourrure de l'animal mort était douce entre ses doigts, il se mit à s'y cramponner et serra la mâchoire comme il réalisait ce qu'il avait fait. Il n'arrivait même pas à marmonner son injure habituelle.

Stas relâcha finalement les pattes arrières. Quelle attitude était t-il censé adopter après ce... ce meurtre ? Il n'allait tout de même pas réciter la bible ! Ou marmonner un "requesciat in pace" parce qu'il avait trop joué aux jeux vidéos. En plus, l'animal était plutôt mignon, au final. Féroce, certes, mais tout comme lui-même l'était.


- Je ne sais toujours pas ce que tu es... Mais toi, tu ne t'es pas gêné de le faire avec ton repas. Alors moi aussi, je vais te manger.

Voilà. C'était un peu original comme épitaphe. D'ailleurs, l'animal n'aurait même pas de stèle gravée de cette inscription. Alors c'était plutôt un discours funéraire, en fait... court... et sans enterrement. Haem ! Bref ! Le franco-russe secoua la tête et se reprit. Ce n'était pas le moment de faire du sentiment ; ça ne serait jamais le moment de faire du sentiment, ici.

Alors il tracta la bête pour la soulever et la balança une fois encore, sur son épaule cette fois. Il prit ensuite tout naturellement la direction du repaire de Susan, pour partager cette proie. Oh il l'écorcherait et la dépècerait, ça ne lui faisait pas peur et pas question de laisser une tâche aussi sanglante à sa petite protégée. Mais pour la cuisson... Bon... Disons qu'il s’accommoderait bien d'un juste partage des tâches !

Revenir en haut Aller en bas


--------------------------------
Inventaire:

http://derniereenfance.forumactif.org/f10-journal-intime http://derniereenfance.forumactif.org/t16-fiche-de-gestion-vierge-modele
PNJ
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 24/06/2016
Ven 15 Juil - 14:55
Le membre 'Stas Y. Apalkov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Autour du complexe' :
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 'India has the highest number of hungry people on earth'
» The very hungry caterpillar. (14/05/12 à 01h24)
» Hungry like the Wolf ϟ
» « but these stories don't mean anything when you've got no one to tell them to. » ♔ NOLAN ♡.
» Grayson • Have you any idea why a raven is like a writing desk? [Liens]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dernière Enfance :: S´amuser :: Archives-
Sauter vers: