Positivity is the key ? • Joanna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


--------------------------------
Inventaire:

Âme solitaires
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 02/07/2016
Sam 2 Juil - 2:02
Joanna S.

Whitehill
Laughing so hard, no noise coming out. So you sit there, clapping like a retarded seal.
always laugh when you can. it is cheap medicine.
Nom : Whitehill
Prénoms : Joanna Shirley
Âge :  18 ans
Date de naissance : 27 Juin 1998
Lieu de naissance : Angleterre
Nationalité : Anglaise
Sexe : Féminin
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Invité en cinq mots : Amicale, affectueuse, courageuse (qui ne veut pas dire sans-peur.) , tactile, loyale.
Plutôt pacifiste, belliqueux, solitaire... ? : Pacifiste, elle n'est pas vraiment solitaire. En réalité, elle déteste ça, elle sent comme un besoin presque permanent d'avoir quelqu'un à ses côtés. Comme une présence pour la rassurer.
Il y a cette bouille d'enfant qui lui sied si bien, cet ensemble qui est crée par cet aspect d'enfant. On ne dirait pas qu'elle est passée à l'âge adulte, Joanna, non, Joanna c'est une jolie fleur à qui l'ont a donné tout l'amour du monde, à qui l'on a, certes donné une si petite palette de couleurs mais une large gamme d'expressions faciales. Elle vous apparaît comme une enfant, pas bien grande, peu de formes, toute fine avec ses pommettes toutes rondes et ses deux grandes billes noisette qui pétillent comme si elles découvraient le monde pour la première fois. Joanna, c'est une véritable enfant en apparence, son petit mètre cinquante-sept il ne vous aide pas à penser autrement. C'est un poids plume aussi, pesant un bon quarante-quatre kilos, votre surnom de Mr. Muscle ne vous sera pas d'une grande utilité si vous étiez amené à la soulever pour x raisons.

Vous n'y arrivez pas à vous dire qu'elle a atteint l'âge adulte, que ce n'est plus une enfant de 14 ans, en la voyant comme ça, avec son petit nez tout rond, légèrement recourbé comme pour lui donner un peu de malice, vous n'êtes pas convaincu de l'âge qu'elle a vraiment. Pourtant sa voix pourrait être le signe d'une maturité naissante, on n'entends pas là la voix claire d'une enfant mais bien l'intonation, la signature d'une jeune adulte. Elle n'utilise déjà plus le langage très courant, son accent n'est pas exagéré, il n'a rien en commun avec le merveilleux accent cliché du "Voulez-vous du thé, très cher ? " qu'on colle au front des British. Elle n'en a même pas la dégaine tout court. La finesse de ses traits, la blancheur de son teint quasi-parfait vous ferait penser à une jeune femme un peu asiatique sur les bords et pourtant il n'en est vraiment rien.

Si sa palette d'expression du visage avec son beau sourire dessiné par des lèvres pulpeuses vous donne l'impression qu'elle est une jeune fille haute en couleur, sa garde-robe vous dira tout le contraire. Toujours dans des teintes sombres, la jeune femme s'habille d'une manière très féminine, toujours à suivre l'évolution des tendances sans jamais véritablement s'éloigner de son style classique. Elle n'a pas véritablement de marque de fabrique, elle porte des talons, se maquille de la plus naturelle des manière. Elle fait attention à elle sans entrer dans le cliché de la jeune femme superficielle comme l'on à l'occasion de croiser si souvent. Elle ne se lisse pas les cheveux, elle ne les attache pas en permanence, non, elle aime bien les laisser avec cet effet légèrement sauvage, elle s'est juste fait une frange pour s'éviter une ressemblance frappante avec "The Grudge" . Une tignasse sombre, ondulée, comme indomptable, ça lui donne ce petit côté fun, sans prise de tête, un peu sauvage.  

En fait, c'est juste qu'elle n'arrive pas à en faire ce qu'elle veut en faire. Alors du coup, elle les laisse vivre, ses cheveux sauvages. Finalement, Joanna c'est un bon mélange de simplicité et de sauvagerie, le tout sans aucune couleur si ce n'est que celles provoquées par ses émotions. C'est l'immaturité et la maturité mélangées.
Son caractère, il vous apparait tout aussi étrange que son physique. En fait, même en la connaissant bien, vous êtes toujours tiraillés par cet éternel dilemme : est-ce une enfant ou bien une adulte ? Elle est excitée pour un rien, rigole sur les blagues pipi-caca et qui n'a pas honte de le montrer. Elle montre toutes ses émotions, contre son gré la plus part du temps. Joanna est celle qui sourit, qui pleure, qui rigole, qui boude, s'énerve sans qu'elle puisse cacher quoi que ce soit. Ce mignon petit minois parvient à se faire défigurer par la colère, la tristesse sans qu'elle ne puisse réagir face à ça. En fait, elle ne s'en rends même pas compte, elle subit et ne remarque ses réactions et leurs dégâts seulement quand le mal est bien entamé ou achevé.

Elle profite de la vie comme elle le peut, elle rigole toujours elle tente toujours de voir le côté positif d'une situation qui parait pourtant bien agaçante, même pour elle. C'est une fille blagueuse, affectueuse, celle qui ne semble pas vraiment avoir de problème, oui, celle qui n'a jamais de soucis, celle qui n'a jamais eu de réelles raisons de s'inquiéter, de paniquer. C'est en partie vrai mais d'un autre côté, elle cache bien son jeu. La brune est une jeune femme qui ne supporte pas du tout le stress, elle y réagit d'une manière relativement contagieuse. Elle fait les cents pas encore et encore, elle parle à voix haute tout en se mordant les lèvres. Et elle ne parvient plus vraiment à réfléchir efficacement ou en tout cas, rapidement. Comme tout le monde, elle se retrouve à avoir des phobies, ne supportant pas l'obscurité nocturne ni la solitude... et elle supporte encore nettement moins la vue du sang. Toutes ces choses là, la mettent mal à l'aise à un point terrible. Bien qu'elle ne soit pas du genre à vouloir subir éternellement ses phobies, même si elle y va à reculons et en déblatérant des choses incompréhensibles, elle leur fait face à ses peurs.

Et si vous vous demandez comment elle vit son enfermement...sachez qu'elle le vit véritablement de la pire des façons pour elle. Elle est constamment stressée, apeurée. Elle ne sait pas où elle est, ni pourquoi, ne sait pas comment elle va s'en sortir, elle ne connait rien ni personne ici et se sent terriblement seule : n'ayant ni ami ni famille à qui s'accrocher. La "survie" elle ne l'a vue que dans les séries télé ainsi donc, elle n'est pas vraiment familière avec le côté concret et réel de la chose. Elle n'a jamais fait de mal à une mouche et pour qu'elle se résigne à en faire..il lui faudra certainement du temps. Ainsi donc il faudra surement un certain temps à l'enfant pour qu'elle ne se résigne à prendre les choses en mains. Et petit à petit, elle se forcera sûrement à redevenir comme elle était avant ces raviolis, elle ira chercher un sourire, une façon plus positive de voir les choses, de comprendre, d’interpréter la situation sans jamais cesser de chercher à se sortir de là pour autant. Elle jouera très certainement à la jeune femme capable de vous réconforter alors que dans le lot, elle sera sûrement celle qui aura le plus besoin de réconfort.
Yey ! Moi, c'est Nora, j'ai 18 balais et j'fais du rp de puis genre longtemps., j'ai trouvé le forum grâce à un partenariat et franchement, j'le trouve vachement beau et original. Juste un petit truc à redire, la couleur dans la boîte de saisie de texte est un chouïa trop sombre. Bien sûr, j'ai lu le règlement. J'ai même appris que Stas a tout validé !
Gosse de riche, satané bourgeoise. « T'as un balai dans le cul !» Elle aurait aimé dire qu'elle les maudissait tous, qu'elle les haïssait du plus profond de son cœur et qu'elle ne souhaitait qu'une chose : qu'ils y passent. Mais peu importe à quel point l'enfant était traîné dans la boue, peu importe le nombre de fois où l'on déversait des seaux et des seaux d'une haine nourrie par la jalousie : elle ne réagissait pas. Elle était la cadette d'une fratrie de trois autres frères dont son jumeau et pourtant elle semblait être l'aînée, celle qui les protégeait tous. Elle lui ressemblait tellement que cela en devenait maladif pour son père, il pleurait à chaque fois qu'elle gardait la tête haute, le sang froid face à toutes ces choses qui lui tombaient dessus parce qu'elle était comme elle sans l'avoir connue, sans avoir pu entendre sa voix ne serait-ce qu'une seule fois.

Joanna était celle qui avait pris inconsciemment le rôle de mère au sein du foyer, elle était pourtant la cadette, et pourtant c'est elle qui maintenait debout cette maison sur le point de s'écrouler parce que les fondations en étaient brisées. Les fondations de cette maison avaient beaux avoir étés faites d'or, de richesse et de réussite, on l'avait amputé de la plus importante de ces fondations : on lui avait retiré la mère de quatre enfants. On lui avait retiré brutalement cela avant même qu'elle n'ait la chance de voir le visage de ses deux petits derniers anges sauvés de justesse.

Et Papa lui, il maintenait ces fondations du mieux qu'il le pouvait, il résistait du mieux qu'il le pouvait, craquait quand les petits n'étaient pas là. Il était une succession de chantiers qui, de jours en jours s'avéraient de plus en plus imposants parce qu'il se sentait seul. Il donnait tout ce qu'il pouvait aux enfants, il leur donnait tout ce qu'ils voulaient et même plus encore et pourtant ça ne suffisait pas : bien au contraire. Le regard envieux des autres familles, les paroles pleines de méchanceté que les enfants s'amusaient à extérioriser, c'était le quotidien des Whitehill, c'était ce qu'ils subissaient tous les jours alors qu'ils tentaient de survivre sans leur précieuse mère.

Joanna semblait l'avoir compris et ce, même sans l'influence de sa propre figure maternelle. Elle regardait les autres enfants, les autres familles et sa frustration de ne pouvoir vivre ça s'est transformé en volonté de parvenir à obtenir ceci. Elle était jeune, trop jeune pour qu'on s'attende à une telle maturité de sa part mais elle était là : elle protégeait tout y compris son père qui avait manqué de s'effondrer à plusieurs reprises. Les relations qu'elle entretenait avec ses frères étaient bien plus fusionnelles que quiconque aurait pu l'imaginer, elle les comprenait, elle les consolait et les maintenait debout sans jamais pour autant quitter son âme d'enfant. Elle était ainsi : cette figure protectrice et à la fois si fragile, si puérile que jamais quiconque ne pouvait imaginer ce qu'ils enduraient réellement. En un sens, elle était celle qui avait permis à sa famille de se reconstruire et d'acquérir le statut d'une famille aimante et soudée. Pas une once de méchanceté traînait dans le nom des Whitehill et ce, malgré toute cette crasse lancée à leur visage par le passé.
Et là, le changement vint enfin sur cette famille. Le vent avait tourné. Non. Ils avaient fait tourner le vent en leur faveur, prenant les choses en main. Lourd sacrifice pour le père qui avait tout quitté tout du jour au lendemain : son travail, sa maison, toute une vie laissée derrière eux pour leur permettre d'entamer enfin un véritable renouveau. Ils ont déménagé à des centaines de lieues de là où ils ont tout vécu jusque là, ils ont tout quitté, tout laissé, presque tout oublié pour mieux repartir. Les enfants étaient au collège, dans un collège public comme ils l'étaient avant, ils se sont présentés, se sont adaptés et n'ont pas subi toutes ces insultes. Premiers amis, première véritable vie en tant qu'enfant. La vie se déroulait comme elle aurait toujours dût le faire, jours après jours, mois après mois...années après années.

Et puis soudain vint ces raviolis. Elle n'avait jamais vraiment aimé ce plat et pourtant ce midi là, c'était le seul qui paraissait suffisamment appétissant pour qu'elle le mette dans son assiette.
Revenir en haut Aller en bas


--------------------------------
Inventaire:

http://derniereenfance.forumactif.org/t58-susan-s-book#153 http://derniereenfance.forumactif.org/t27-susan-h-world-is-the-cattle
Âme solitaires
avatar
Messages : 127
Date d'inscription : 25/06/2016
Sam 2 Juil - 11:34

Welcome ♥

Je te souhaite la bienvenue sur DE. ♥
Je n'ai le temps que de parcourir ta fiche, mais je trouve déjà que Joanna est une jeune fille fort intéressante. Le genre joyeux qu'on ne voit pas beaucoup sur des fow', surtout en apo'. xD Bref, j'aime. ♥

Ce sera sûrement Apries qui s'occupera de toi, étant-donné que je n'ai pas beaucoup de temps jusqu'à mardi. Peut-être que l'on se croisera sur la cb. Courage à toi. ♥

Revenir en haut Aller en bas


--------------------------------
Inventaire:

Âme solitaires
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 02/07/2016
Lun 4 Juil - 19:53
Grouille ma p'tite Jo, qu'on puisse se faire de grooos câlins ! x))
Revenir en haut Aller en bas


--------------------------------
Inventaire:

http://derniereenfance.forumactif.org/t58-susan-s-book#153 http://derniereenfance.forumactif.org/t27-susan-h-world-is-the-cattle
Âme solitaires
avatar
Messages : 127
Date d'inscription : 25/06/2016
Ven 8 Juil - 13:25
Up ! Dis-moi, est-ce que ta fiche est terminée ? x)
Revenir en haut Aller en bas


--------------------------------
Inventaire:

Âme solitaires
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 02/07/2016
Sam 9 Juil - 11:14
Coucou !
Nope elle n'est pas encore finie et j'en suis terriblement désolée ;; En ce moment je fais pas mal d'heures supp" donc mon cerveau refuse à ce que j'écrives quelque chose de relativement cohérent.
Je vais essayer de terminer ça sous peu ! Promis ! Vraiment désolée du temps que cela me prends x_x
Revenir en haut Aller en bas


--------------------------------
Inventaire:

http://derniereenfance.forumactif.org/t58-susan-s-book#153 http://derniereenfance.forumactif.org/t27-susan-h-world-is-the-cattle
Âme solitaires
avatar
Messages : 127
Date d'inscription : 25/06/2016
Sam 9 Juil - 14:01
Ne t'inquiète pas, prend tout le temps qu'il te faut !
Revenir en haut Aller en bas


--------------------------------
Inventaire:

http://derniereenfance.forumactif.org/t58-susan-s-book#153 http://derniereenfance.forumactif.org/t27-susan-h-world-is-the-cattle
Âme solitaires
avatar
Messages : 127
Date d'inscription : 25/06/2016
Sam 30 Juil - 12:20
Up. Plus qu'une semaine avant que ta fiche ne soit envoyée aux archives. Tu peux toujours demander un délai au staff. T'inquiète
Revenir en haut Aller en bas


--------------------------------
Inventaire:

Âme solitaires
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 02/07/2016
Mar 16 Aoû - 14:39
*arrive toute honteuse*
J'ai enfin fini cette fiche. Je suis terriblement désolée du temps que ça m'a pris mais voila, comme je l'ai dis par Stas en MP en ce moment c'était assez dur pour moi de faire quoi que ce soit. :wat: Bref, c'est enfin fini, j'ai relu en diagonale je dois l'avouer donc j'ai du louper des perles, certainement. Voila voila, encore navrée du délai plus qu’exagéré ;-;
Revenir en haut Aller en bas


--------------------------------
Inventaire:

http://derniereenfance.forumactif.org/t61-tpacpc-ca-veut-dire-touche-pas-a-ca-p-tit-con http://derniereenfance.forumactif.org/t31-stas-y-apalkov-still-standing-against-the-odds#38
Âme solitaires
avatar
Messages : 289
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 18
Localisation : Dans le complexe ! *facepalm*
Mar 16 Aoû - 15:34

Validée

Allez viens vite nous rejoindre petite Jo !

Et suis le manuel suivant :

Tout est bon, rien à redire. Tu es donc validée ! Tu peux d'ors et déjà ouvrir ta fiche de gestion et ensuite commencer à rp : si tu ne sais pas avec qui débuter l'aventure, tu peux toujours demander ici. N'oublie pas de faire recenser ton avatar et de nous signaler ta présence ! Enfin, si tu veux retracer tes aventures, il t'est possible d'écrire un journal intime.
Bon courage à toi dans le complexe. N'oublie pas que l'avenir dépend de toi.
Au plaisir de te retrouver pour un rp ou sur la cb !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 8- Ashlynn Brooke vs Joanna Krupa
» Bow chicka wow wow ; ft Louis (terminé)
» GIMME BACK MY TEDDYBEAR!!! >.
» LIBRE ☨ pour se défouler, rien de mieux que de danser
» Joanna O'Donnell Vs Pénombre Craft

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dernière Enfance :: Salut le nouveau :: Le destin repose sur eux :: Dossiers sauvegardés-
Sauter vers: