Coup dans la tronche, et se goinfre tout le ponche •• Apries.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


--------------------------------
Inventaire:

Âme solitaires
avatar
Messages : 88
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 16
Localisation : Dans la pénombre
Lun 22 Aoû - 19:47


The hurricane







 

Connard au sang chaud, vantard qui se croît haut ; Ta gueule. Esprit décalé, envie de baiser ; T’es sérieux là ? Frappe impulsive, poing dans les gencives ; Ouch, t’veux pas donner un esprit positif de moi putain ? Ami au grand cœur, avec de grandes peurs ; Putain, tu te fous de ma gueule. Généreux et bon, il a gagné le pompon ; T’as cru qu’j’avais sept ans, c’ça ? Claustro jusqu’au bout des ongles, ta bêtise est profonde ; Tu crois que parce que tu fais des rimes tu es intelligent ? Q.I d’huitre, tu te prends des vitres ; Nique ta race.

C’bon, t’as fini d’ouvrir ta gueule ? ; Comme dans un livre ouvert ? Deux pages, et on retire déjà nos couverts. Et c’quand qu’on passe à table ? ; Humour à deux balles, Pan, pan, putain, t’as la dalle. Mais va te faire, putain, t’me donne faim ; Gourmandise, pêché mignon, bouffe ta foutue glace au citron. Rah, bordel, crève ! ; Sportif écervelé, bras prêt à étrangler. Ton petit cou, si tu continues ; Frapper, ta seule manière de te défouler. T’veux me servir de punching ball ? ; Abruti inutile, tellement futile. Trop bon, trop con. ;

Timide à n'en plus pouvoir, toujours en train de se mouvoir ; J'te crache à la gueule, connard. Tu les préfères blondes, plus belles du monde ; les bières. Un simple pion sur cet échiquier, tu fais chier ; Bonjour l'originalité. Tu es hautain, lent le matin ; Putain. D'une vie simple et sans préjugés, tu deviens le prisonnier ; Même avec les bracelets je vais te planter. Jordan's au pied tu te prend pourr le champion, mais au lit tu t'es tapé des morpions ; Mais nique ta race avec tes putains de mythos.




Je recherche des liens



Sed laeditur hic coetuum magnificus splendor levitate paucorum incondita, ubi nati sunt non reputantium, sed tamquam indulta licentia vitiis ad errores lapsorum ac lasciviam. ut enim Simonides lyricus docet, beate perfecta ratione vieturo ante alia patriam esse convenit  Sed laeditur hic coetuum magnificus splendor levitate paucorum incondita, ubi nati sunt non reputantium, sed tamquam indulta licentia vitiis ad errores lapsorum ac lasciviam. ut enim Simonides lyricus docet, beate perfecta ratione vieturo ante alia patriam esse convenit


Mes Rps actuels





Titre du rp
Titre du rp
Titre du rp
Titre du rp
Titre du rp
Titre du rp






Titre du rp
Titre du rp
Titre du rp
Titre du rp
Titre du rp
Titre du rp


Mes relations






Priscilla Canis Sampson

Beauté enivrante, rose alléchante ; Ma Prisc'... Oh, god, j'pourrais rester des jours et des jours, allongés contre elle. Et je doute que cela la dérangerait. Mais nous ne sommes que deux amis, on ne souhaite pas aller plus loin. Bien sûr, on a déjà tenté de faire plus, et on a chacun une possessivité sur l'autre.
Meilleure amie






Pseudo du membre

Sed laeditur hic coetuum magnificus splendor levitate paucorum incondita, ubi nati sunt non reputantium, sed tamquam indulta licentia vitiis ad errores lapsorum ac lasciviam.
Relation avec le membre






Pseudo du membre

Sed laeditur hic coetuum magnificus splendor levitate paucorum incondita, ubi nati sunt non reputantium, sed tamquam indulta licentia vitiis ad errores lapsorum ac lasciviam.
Relation avec le membre


© FICHE CODÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La vie est une partie d'échec dans laquelle le roi finit toujours par mourir... [Pv Edwin]
» Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER
» Révélation... (terminé)
» Mieux qu'une fontaine d'appartement (19.12.10 à 15h32)
» Solution Saphir Alpha - Rubis Omega

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dernière Enfance :: Salut le nouveau :: Ils écrivent leur histoire :: Fiches de gestion-
Sauter vers: